CERACLE DAY, poser les bases d’un futur nécessaire et désirable

Le Gouvernement wallon a validé le nouveau « décret Communauté d'Energie » proposé par le Ministre du Climat, de l'Énergie, de la Mobilité et des Infrastructures, Philippe HENRY, posant les balises de nouveaux modes de partage d'énergie. 
 
C'est à cette occasion que le Cluster TWEED et le Pôle MecaTech ont organisé ce jour le CERACLE DAY dans le plus grand parc d’activité économique wallon, les Hauts Sarts, plus de 400 entreprises se répartissant sur 450 hectares.
 
Notre objectif ? Rencontrer les professionnels du secteur, partager les retours des projets pilotes en cours, connaître le rôle des différents acteurs et outils qui se proposent pour aider les entreprises et tous les utilisateurs du réseau à participer activement à des projets renouvelables mutualisés.
En effet, cette journée s’est organisée avec le support de RESA, de l'entreprise Klinkenberg et de Spi autour d’entreprises candidates à faire vivre au quotidien le nouveau décret des communautés d’énergie.
 
Une conviction forte a émergé, permettre à chacun des acteurs de prendre sa part à un même objectif, réduire drastiquement notre facture énergétique. ; l’échange d’énergie et la décarbonation de la société raconteront l’avenir économique et climatique wallon.
 
Pour Philippe Henry : « le Gouvernement a décidé de permettre le recours aux communautés d’énergie pour précisément, permettre à chacun d’où il le peut de s’engager et de lutter pour faire de la Wallonie une terre de renouvelable, une terre d’énergie circulaire, une terre qui permette aux entreprises d’atteindre leurs objectifs en réduisant à la fois leur empreinte climatique et leur facture énergétique, ce défi colossal devra inexorablement se réaliser avec le concours du monde des entreprises ».
 
Pour Philippe Judong, responsable CER du Cluster TWEED : « Nous avons en Wallonie énormément de compétences et d’acteurs moteurs voulant jouer un rôle actif dans la transition et la mise en place de ces nouveaux modèles de partage, que ce soit du côté des pouvoirs publics, des entreprises ou du secteur académique. Tout cet écosystème se réjouit de pouvoir passer à l’action, afin de pouvoir réaliser les objectifs renouvelables ambitieux que l’on s’est fixé, comme par exemple multiplier par 4 la production photovoltaïque d’ici 2030 ! ».
 
Pour Anthony Van Putte, Directeur général du Pôle MecaTech : « L’objectif de CERACLE était de rassembler des projets qui vont dans la même direction et de créer une véritable synergie entre les différents projets d'autoconsommation afin de structurer un écosystème innovant. Mission accomplie. Une nouvelle preuve du savoir-faire des entreprises technologiques wallonnes qui s’investissent de plus en plus dans la transition énergétique. Les perspectives sont importantes et permettront à la Wallonie de rester à la pointe dans la production et la consommation d’énergies renouvelables ».
 
Pour Cédric Swennen : « Spi, c’est plus de 4000 entreprises à travers 62 parcs d’activités économiques, autrement dit un immense potentiel pour faire du bas carbone une réalité sur le territoire de la province de Liège. Notre rôle avec le décret des communautés d’énergie sera de faciliter pour les entreprises l’intégration de ce système aussi vertueux qu’ambitieux.
Naturellement, les Hauts Sarts plus grand parc wallon joueront un rôle de phare dans cette démarche inédite ».
 
Pour Gil Simon, Directeur général, RESA s’inscrit dans les objectifs poursuivis par le modèle des communautés d’énergie. Grâce à notre expertise du réseau et notre maitrise des données de comptage, nous avons pour ambition de faciliter la mise en place et les opérations des communautés d’énergie au service des citoyens, des entreprises et des collectivités tout en assurant un service de qualité et au juste coût à l’ensemble de nos clients.

Téléchargez le communiqué de presse