Echanges entre la SPI+, les bourgmestres et ECOLO sur la notion de développement durable dans les parcs d’activités économiques : le cas particulier de l’East Belgium Park

Suite à la conférence de presse d‘ECOLO fin avril et aux articles parus dans le Grenz Echo (22/04/08), dans Le Jour-Verviers (26/04/08), demandant à la SPI+ de mener une politique durable lors de la création de zonings, le Président, M. Julien Mestrez, et la directrice générale, Mme Françoise Lejeune, les bourgmestres de Baelen, M. Maurice Fyon, de Lontzen, M. Alfred Lecerf, et de Welkenraedt, M. Claude Klenkenberg, le premier échevin d‘Eupen, M. Patrick Meyer, et les représentants d’ECOLO, Mmes Monica Dethier-Neumann et Claudia Niessen, MM. Jean-Marie Beckers, Marc Crutzen et Luc Hardy, ont tenu ce lundi 19 mai une séance de travail sur l’East belgium Park, nouveau parc que la SPI+ va créer sur les communes de Baelen, Eupen, Lontzen et Welkenraedt.

Tous les participants se félicitent du caractère particulièrement constructif de cette rencontre.

Au cours de celle-ci, la SPI+ a eu l’occasion de montrer l’intérêt qu’elle porte au développement durable, déjà présent à de nombreux niveaux.

  • Dans ses locaux, la SPI+ applique les principes d’économie d’énergie (diminution de la température d’un degré,  mise à disposition de polars pour le personnel, action qui rappelle qu’il est nécessaire d’adapter son habillement à la saison, grande verrière pour favoriser la lumière naturelle, pas de système de conditionnement d’air dans la partie bureaux, …). Elle participe d’ailleurs à l’Energy Trophy qui lui a déjà permis de mettre le doigt sur un problème technique de réglage de son système de chauffage.
  • Un responsable énergie a été désigné au sein de son personnel. Cet agent termine sa formation à la RW et l’objet de son mémoire est d’ailleurs la réalisation du cadastre énergétique des Espaces Entreprises appartenant à la SPI+.
  • Un système de car-port photovoltaïque devrait bientôt apparaître sur les parkings des bâtiments gérés par la SPI+.
  • Les cahiers de charges type pour les Bâtiments Relais et Espaces Entreprises tiennent compte désormais du minimum nécessaire pour disposer de bâtiments dit durables.
  • La SPI+ a développé un « quickscan » pour les bâtiments communaux afin de sensibiliser celles-ci aux mesures rapides, simples et les plus pertinentes qu’elles peuvent prendre pour diminuer leur consommation d’énergie.
  • Si l’aide du FEDER est confirmée, la SPI+  coordonnera le projet européen « 31 communes au soleil » portant sur la technologie photovoltaïque qui sera demain présente sur des bâtiments publics dans les 31 communes de l’arrondissement de Huy/Waremme.

La SPI+ a eu aussi l’occasion de présenter les mesures prévues en terme de développement durable dans ce qui s’appellera désormais l’East Belgium Park notamment

  • la consultation des riverains,
  • le plan de mobilité mis en place,
  • les mesures prises en faveur de la mobilité lente (chemins piétons et cyclistes),
  • la promotion de la multimodalité rail/route,
  • la charte urbanistique et environnementale (imposition d’un pourcentage maximum d’imperméabilisation de la parcelle, …),
  • intérêt pour un projet d’installation d’éoliennes,

Les représentants d’ECOLO ont réexpliqué, de leur côté, l’esprit qui les avait animés lors de leur conférence de presse de fin avril et ont donné des idées à la SPI+ pour l’activation de synergies possibles entre les entreprises et sur la prise en compte des cycles de vie de tous les produits et services.

Quant aux représentants des communes, ils ont salué l’initiative et se réjouissent de l’impact vert de ce projet dans leurs communes.

Les parties présentes se réjouissent du côté constructif de la réunion et prévoient de se revoir  à différents stades du dossier.